GT   photographie         musique


Créer un joli Bokeh

le Flou de profondeur de champ ou le « Bokeh « en Anglais, est un Flou artistique volontairement recherché, qui a pour but de détacher votre sujet des éléments extérieurs de votre composition.


Qui n’a jamais bavé devant des photos avec un superbe Bokeh mettant parfaitement en valeur le sujet ?  Ils sont parfois naturels, souvent retouchés ou rajoutés en post traitement. Mais ils sont aussi souvent crées artificiellement  ! 
















Le bokeh a pour but de détacher votre sujet du fond, mais il sert également à donner un côté dynamique à votre scène et la rendre moins basique. 

Il faut faire attention à ce qu’il ne soit pas le dominant non plus.  Il faut trouver le bon compromis 




Aujourd’hui, je vais vous montrer, comment il est simple de créer une belle ambiance d’arrière plan et à moindre coup.

‍ Le secret réside dans la préparation et l’imagination. 


un Bokeh se fabrique, se crée, s’invente !


‍ Il faut cependant un minimum de matériel qui sera  indispensable

Quand je dis à moindre coup, je ne prend pas en compte l’appareil et les objectifs adéquates 

Donc pour obtenir un joli bokeh, vous aurez besoin des choses suivantes :


Un objectif à grande ouverture f1.8 f2 ect 

Ou

Un téléobjectif avec une ouverture de type f4. 

( Il faudra adapter l’espace entre l’objectif et le sujet, ainsi qu’entre le sujet et le fond )















Comprendre le fonctionnement du Bokeh


Pour obtenir un Bokeh digne de ce nom, vous devez utiliser un objectif présentant une grande ouverture, f1.8, f2.8 ou un téléobjectif avec une ouverture de type F4



Séparer le premier plan du second 

Le fait d’augmenter la distance entre votre sujet et l’arrière-plan accentue l’effet du bokeh. A contrario, plus votre arrière plan est proche, moins celui-ci est intéressant. Le Bokeh étant là pour donner un «  fond «  à votre scène, les détails nous importent peu. Bien au contraire ils nous importunent. 




La forme et la taille du rendu, Hexagonale ou arrondie sont déterminées par l’objectif utilisé. L’effet varie selon la forme des lames du diaphragme.


La lumière a toute son importance, un arrière-plan fortement éclairé accentuera votre Bokeh, et le rendra beaucoup plus agréable à regarder.  Cependant, le fond  nécessitera de la couleur, des formes, du relief et de la texture. Un fond uni restera un fond uni et peu importe votre ouverture 












‍ Le secret réside dans la préparation et l’imagination. 


Que l’on soit à l’éxterieur ou à l’intérieur la Clé d’un Bokeh réussi réside du rendu lumineux que nous lui donnerons. C’est là que la préparation et l’imagination sont importantes. La source lumineuse peut être naturelle ou artificielle, dans les deux cas elle peut être travaillée afin de donner un magnifique bokeh.  Nous parlons d’une seul source.. et si nous la multiplions ? 


Multiplier une source lumineuse, ou l’effet de réverbération.

La réverbération en optique est un phénomène physique par lequel une surface renvoie une partie des rayons lumineux qui l’atteignent. Les différents types de surfaces ont un indice de réverbération propre.


Pour faire plus simple, pour créer un joli Bokeh il faut une surface avec un fort taux de réverbération comme arrière-plan. Pour vous donner une idée, un miroir a un taux à 100%. Donc pour renvoyer les lumières, nous allons utiliser un matériau que tous le monde possède, et qui a un taux de renvoi important !



‍ La papier d’aluminium.



A moindre coup, le papier d’aluminium à un taux de réverbération important, donc il reflette les sources lumineuses. Attention! le papier possède deux faces une mate et une brillante ! Afin d’avoir le plus de reflets possible il faut utiliser le côté brillant !  Et pour que le rendu final soit plus doux et augmenter la multiplication de la source lumineuse, il suffit de froisser légèrement le papier qui va renvoyer la source lumineuse sur des orientations différentes !




Avec une simple feuille d’aluminium légèrement froissée et une source lumineuse ( flash, soleil, ou autre), l’effet de réverbération renvoie cette source lumineuse en la multipliant grâce aux plis du papier aluminium, nous arrivons ainsi à obtenir de joli Bokeh sur nos photos.

Mais nous pouvons aller encore plus loin. L’imagination n’a pas de limite et encore moins en photographie !




Et cela tombe bien, à l’heure où j’écris ces lignes, Noël approche à grands pas ( Dans 20 jours ) Et devinez ce qui peut nous servir dans la création d’un Bokeh ? Nous avons parlé d’une seule source lumineuse. Mais rien ne nous empêche d’en rajouter d’autre.  Vous voyez où je veux en venir ? Les guirlandes qui décorent votre sapin, votre maison, qui clignotent  et de couleurs différentes ! De nouvelles sources lumineuses qui animeront l’arrière plan de votre scène. A utiliser seules ou combinées avec une feuille d’aluminum afin de multiplier d’avantage les rayonnements 





Exemple de rendu Avec et sans Bokeh  


























Amusez vous !


Place à votre imagination, maintenant que vous avez vu comment créer un Bokeh, vous avez des multitudes de possibilités, rappelez vous de la réverbération. Elle a un impact positif sur le rendu final du Bokeh. Vous pouvez tout aussi bien l’utiliser en studio ou à l’extérieur. Les matériaux idéals sont ceux qui ont tendances à refléter le plus de lumière ( Aluminium, paillette, guirlande de Noel ect.. ) N’hésitez pas à combiner plusieurs éléments.

Exemple de Bokeh crée

Exemple de Bokeh Naturel


Pour cet exemple j’ai utilisé un 70-200 f4  monté sur un Sony A7II, que je passe en mode Aps-C  afin d’avoir une focale équivalente à 300mm. Cela impacte légèrement le rendu final du bokeh, mais celui-ci restera tout à fait correct.

Un Capteur Full Fram donnera un Bokeh plus doux qu’un Aps-C

Exemple, la boule jaune trop proche du sujet.

Fond blanc ISO 50 - 200mm F4  - 1/10S

Fond blanc ISO 50 - 200mm F4  - 1/5S

© Thaurin Geoffrey 2021